DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

France : vote sanction et poussée du FN aux municipales


France

France : vote sanction et poussée du FN aux municipales

Percée de l’extrême droite, recul de la gauche, progression de la droite, et forte abstention ont marqué le premier tour des élections municipales ce dimanche en France. Le Front national de Marine Le Pen s’est retrouvé en tête dans plusieurs villes et a même ravi au Parti socialiste la mairie d’Hénin-Beaumont dès le premier tour, d’après des estimations.

Le FN bénéficie de l’impopularité du président François Hollande et du gouvernement. Le Premier ministre a appelé “les forces démocratiques à faire barrage au Front national au second tour”.

Le président de l’UMP, Jean-François Copé, réélu dès ce dimanche dans sa ville de Meaux, a pour sa part réaffirmé qu’il n’appellerait à voter ni pour le Front national ni pour le Parti socialiste.

Les listes de l’UMP et de ses alliés centristes totalisent 48 % des voix contre 43 % pour les listes de gauche et 7 % pour les listes FN, selon une estimation BVA.

Près de 45 millions d‘électeurs ont été appelés aux urnes ce dimanche. Le taux d’abstention aurait atteint un nouveau record.

Avec AFP et Reuters

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Egypte : libération sous caution d'une figure de la révolte de 2011