DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

The Corner : Messi à la fête, pas Wenger

Vous lisez:

The Corner : Messi à la fête, pas Wenger

Taille du texte Aa Aa

Bienvenue dans “The Corner” pour faire un tour d’horizon de l’actualité des différents championnats européens.

Le Barça gagne le Clásico

C’est au stade Santiago-Bernabéu qu’a eu lieu ce dimanche le Clásico entre le Real Madrid et le FC Barcelone.

Les Catalans l’ont emporté 4 à 3 et se sont ainsi relancés dans la course au titre.

Le héros de la soirée a été l’Argentin Lionel Messi qui a signé un hat-trick pour devenir le meilleur buteur de l’histoire du Clásico avec 21 buts en 27 matches.

Le Real, qui a fini à 10 après l’expulsion de Sergio Ramos, a donc vu s’interrompre sa série de 30 matches sans défaite.

Son dernier revers remontait au mois d’octobre, au Camp Nou.

Le Barça serait donc la “bête noire” des merengue pour qui l’arbitre n’est pas exempt de tout reproche.

Quand deux adversaires directs s’affrontent, cela fait le jeu du troisième, en l’occurrence l’Atlético Madrid.

Les colchoneros reprennent les commandes de la Liga grâce à leur victoire 2-0 sur la pelouse du Bétis.

Le Real compte aussi 70 points, soit un de plus que le Barça.

Mourinho gâche la fête de Wenger

Arsène Wenger a célébré de la pire des manières son millième match en tant que manager d’Arsenal.

Le derby de Londres lui a échappé au profit de Chelsea lors d’une rencontre marquée par l’incroyable erreur de l’arbitre, Andre Marriner, qui a expulsé Gibbs au lieu d’Oxlade-Chamberlain.

Cela n’aurait sans doute pas changé grand-chose vu le score final, 6-0, digne d’un match de tennis.

C’est une lourde défaite pour les Gunners et une victoire importante pour les Blues qui avec José Mourinho sur leur banc n’ont plus perdu à Stamford Bridge depuis 76 matches.

C‘était déjà Mourinho qui avait gâché la fête pour le 500e match de Wenger à Arsenal en 2005.

Chelsea a maintenant 69 points, soit quatre de plus que Liverpool qui l’a emporté 6-3 à Cardiff.

De son côté, Arsenal a cédé sa troisième place à Manchester City.

Le Bayern doit encore attendre

Le Bayern Münich, qui aurait pu décrocher le titre de champion d’Allemagne, a dû laisser le champagne au frais.

Le Borussia Dortmund et Schalke 04 ont gagné, repoussant de facto le sacre des Bavarois.

Le Bayern Münich a pourtant décroché sa dix-huitème victoire d’affilée en Bundesliga en l’emportant 2 à 0 sur la pelouse de Mayence.

Bastian Schweinsteiger a trouvé la faille à la 82e minute puis Franck Ribéry a délivré un délice de passe décisive à Mario Götze.

De son côté, le Borussia Dortmund s’est imposé 3-0 à Hanovre avec un premier but inscrit par Mats Hummels juste avant la mi-temps.

L’attaquant polonais Robert Lewandowski, qui rejoindra le Bayern l‘été prochain, l’a imité au retour des vestiaires en se jouant de la défense adverse pour inscrire son seizième but de la saison.

Dans les arrêts de jeu, Marco Reus a lui aussi fait trembler les filets, histoire de préparer au mieux la réception ce mardi de Schalke 04.

Le couronnement des Bavarois n’est que retardé car avec 23 points d’avance sur le Borussia à huit journées de la fin, ils peuvent dormir sur leurs deux oreilles.

Quant au Bayer Leverkusen, il voit s‘éloigner la Ligue des champions…

Le PSV se rapproche de l’Ajax

Aux Pays-Bas, l’Ajax ne jouera son match de la 29e journée que le 2 avril.

En attendant, le PSV Eindhoven a pris trois points, et par la même occasion, la deuxième place du classement derrière les Lanciers.

A peine un quart d’heure, c’est le temps qu’il aura fallu au PSV pour ouvrir le score face à Roda.

Juergen Locadia a inscrit là son onzième but de la saison en championnat.

1-0 puis un partout à la mi-temps; les hommes de Phlipp Cocu ne font la différence qu’après le repos avec un dernier but, celui du 3-1, signé Jeffrey Bruma.

Le club d’Eindhoven ne compte plus que six points de retard sur celui d’Amsterdam…