DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Vol MH370 : des "objets suspects" repérés dans l'Océan indien


Malaisie

Vol MH370 : des "objets suspects" repérés dans l'Océan indien

Les recherches s’intensifient dans le sud de l’Océan indien après la détection, par un avion chinois, de débris intriguants, susceptibles de provenir du Boeing 777 de la Malaysia airlines.

Pékin a dépêché son brise-glace Xue Long – “Dragon des glaces” – sur place.

Le vol Kuala Lumpur – Pékin s’est volatilisé peu après son décollage le 8 mars avec 239 personnes à bord, dont 153 Chinois et quatre Français.

Les recherches couvrent 68.500 km2 à 2.500 kilomètres des côtes australiennes.

Dix avions – chinois, japonais, australiens, américains et néo-zélandais – survolent la zone. Le Pentagone a même dépêché un sonar capable de détecter des signaux jusqu‘à 6.000 mètres de fond.

Le temps presse : dans une dizaine de jours, les boîtes noires de l’appareil cesseront d‘émettre. Et le passage de la dépression tropicale Gillian pourrait compromettre les recherches.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Épidémie d'Ébola en Guinée