DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Jérôme Champagne, le Français qui vise la présidence de la FIFA

Vous lisez:

Jérôme Champagne, le Français qui vise la présidence de la FIFA

Taille du texte Aa Aa

Il est candidat à la présidence de la FIFA en 2015. Cet homme, c’est Jérôme Champagne, un Français de 55 ans, qui a travaillé plusieurs années auprès de Sepp Blatter au sein de l’instance internationale de football. Nous l’avons rencontré en Hongrie.

Sa vision du football

‘‘La décision qui sera prise en 2015 déterminera le type de football que nous aurons en 2030. Est-ce que ce sera comme au basketball, centré sur une ou deux compétitions, dix ou quinze clubs, ou est-ce que ce sera un football universel?’‘

Un sport pour tous

‘‘Les candidats peuvent débattre devant les présidents des fédérations qui vont voter. Mais j’ai aussi proposé à Londres, que l’on puisse avoir ces débats à la télévision. Ce ne sont pas les supporters qui voteront, car les votes appartiennent aux présidents de fédérations. Mais je crois, encore et toujours, que le football est un sport qui appartient à tout le monde.’‘

L’assistance vidéo

‘‘Comme en rugby ou le hockey sur glace, par exemple, l’arbitre pourrait être assisté par un autre arbitre, qui est dans une salle de visionnage et qui, grâce aux cameras, peut dire s’il a raison ou tort. Cela aiderait. L’objectif, c’est de fournir aux arbitres ce dont ils ont besoin pour prendre des décisions difficiles.’‘

Plus de transparence

‘‘On ne peut pas aller au Mondial, qui est le plus grand événement sportif, avec des doutes et des allégations. Ma position est très claire : on doit savoir ce qu’il s’est passé. Si rien ne s’est passé, pas de problème. Mais si c’est le cas, on doit le savoir également.’‘

Jérôme Champagne est jusqu’ici le seul à s‘être déclaré candidat à la présidence de la FIFA, dont l‘élection est prévue en mai 2015.

De notre correspondant en Hongrie, Kristóf Péter : ‘‘L’une des propositions de Jerôme Champagne est d’introduire dans le football, des expulsions temporaires, symbolisées par des cartons orange.’‘