DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Vol MH370 : Unes en noir dans la presse chinoise et malaisienne


Malaisie

Vol MH370 : Unes en noir dans la presse chinoise et malaisienne

En Chine, la presse partage le deuil des familles au lendemain de l’annonce officielle du crash en mer du Boeing de la Malaysia Airlines. Dans les rues de Pékin, les autorités malaisiennes sont vivement mises en cause.

“Je pense que la vérité n’est toujours pas claire”, dit cet homme. “On ne peut pas prendre ce qu’ils disent comme la vérité. Ils doivent fournir plus de preuves. Je pense que depuis le début, il y a eu des négligeances dans la manière de traiter cette affaire. Le Premier ministre a sa vision des choses, mais ce dont les gens ont besoin, c’est de la vérité”.

“Je me sens très en colère, car des personnes autour de moi avaient de la famille ou des amis à bord de cet avion”, témoigne cette autre passante. “On ne peut pas être satisfait de l’attitude de la Malaysia Airlines. Nous sommes vraiment très en colère. Il y a eu des informations contradictoires qui ont entrainé des retards. Ils n’ont pas donné d’explications. Pour nous, ce n’est pas du tout satisfaisant”, insite-t-elle.

A Kuala Lumpur, même tonalité noire à la Une des journaux malaisiens qui rendent hommage aux 239 victimes.

“Je pense que certains pensent que l’annonce du Premier ministre malaisien clôt ce tragique incident”, réagit cet homme, “et peut-être que certaines personnes n’acceptent pas cette conclusion, ce qui a été dit par notre Premier ministre”.

Parmi les titres, “Bonne nuit, MH370”, une référence aux derniers mots prononcés par l’un des pilotes aux contrôleurs aériens le 8 mars dernier.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

monde

Vol MH370 : colère des familles contre la Malaisie