DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La défense européenne en question


Insight

La défense européenne en question

Depuis la crise en Ukraine, la défense européenne est au coeur des préoccupations. L’Otan est inquiète de la concentration des forces militaires russes à la frontière ukrainienne et a mis en place des plans pour défendre ses membres, qui pourraient être menacés.

Le président Obama s’est inquiété lui de la baisse de la participation financière de certains membres de l’Otan, baisse susceptible de fragiliser l’organisation. En visitant ce cimetière américain de la Première guerre mondiale en Belgique, Barack Obama rappelle l’importance de la coopération, pour assurer la sécurité sur le continent européen.

euronews, James Franey : “ Guillaume Xavier-Bender, vous êtes chercheur au German Marshall Fund, merci d‘être avec nous sur euronews. Il est intéressant de voir que l’Ukraine sera un sujet de politique étrangère majeur pour Obama durant les prochains mois. Peut-on dire que le rééquilibrage en faveur de l’Asie va devoir être révisé et qu’en fait, les frontières européennes vont de nouveau être au centre de la politique extérieure des Etats-Unis ? “

Guillaume Xavier-Bender : “ L’Europe n’a jamais été exclue malgré le repositionnement américain. Elle a toujours fait partie de la politique extérieure des Etats-Unis, et les Américains faisaient confiance aux Européens pour faire en sorte que les choises soient en ordre à leurs frontières. L’Ukraine ne va peut-être pas recentrer la politique extérieure américaine, mais elle envoie un signal fort aux Américains : leur relation avec la Russie et avec l’Union européenne est très importante et doit rester en très bonne place dans leur agenda. “

euronews : “ Pensez-vous que la crise ukrainienne peut faire renaître l’OTAN ? “

Guillame Xavier-Bender : “ L’OTAN a toujours eu un grand rôle à jouer en Europe malgré les nouvelles opérations qui se font loin des frontières européennes. Elle a toujours joué un rôle, mais je pense que le positionnement des Européens et de l’Union européenne sera instrumental. Les Etats membres doivent décider d’eux-même s’ils veulent bâtir une vraie politique de défense pour l’Europe ou si la crise ukrainienne montre au contraire la raison d‘être de l’OTAN, y compris pour la défense européenne. “

euronews : “ C’est l’une des choses qu’Obama disait quand il était à la Haye. Il a donné une interview à un journal néerlandais en appelant clairement à plus de dépenses européennes dans la défense. Est-ce que cela est politiquement réaliste étant donné l‘état de certaines finances en Europe ? “

Guillame Xavier-Bender : “ Dans la situation actuelle, il n’y aura pas de hausse majeure dans les dépenses. Je pense qu’essayer de prévenir de nouvelles baisses sera un premier pas. L’Union européenne a fait beaucoup mais ce n’est pas suffisant. Le sommet de décembre consacré à la défense a été l’occasion de certaines mutualisations et a poussé vers plus de partage des ressources. Le Royaume-Uni, la France, l’Allemagne, la Pologne se sont engagés à faire en sorte d’avoir la capacité de défendre l’Europe mais l’OTAN est encore là. C’est quelque chose dont les Européens sont conscients. On ne peut pas défendre l’Europe sans les Etats-Unis. “

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Insight

Vol MH370 : course contre la montre