DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les Tatars de Crimée envisagent leur propre réferendum


monde

Les Tatars de Crimée envisagent leur propre réferendum

Les Tatars de Crimée ont annoncé qu’ils allaient organiser leur propre référendum pour décider de leur avenir. Cette communauté musulmane avait massivement boycotté le scrutin qui a conduit au rattachement de la péninsule à la Russie. Ce samedi, à l’occasion d’un congrès à Simféropol, les Tatars devraient décider de l’attitude à adopter.

“Nous sommes 300 000 ici en Crimée. Nous sommes moins nombreux que les Russes ou les Ukrainiens, mais c’est notre terre, nous n’en avons pas d’autres. Personne ne nous a demandé notre avis sur la manière dont nous souhaitions vivre, sous quelles conditions, ni avant le referendum ni avant l’invasion des forces armées”, déclare Refat Chubarov, président de l’assemblée traditionnelle des Tatars de Crimée, le Medjlis.

Les Tatars, un peuple déporté sous Staline, sont majoritairement opposés à l’union avec la Russie. Certains craignent des violences à leur encontre. Plusieurs milliers d’entre eux ont quitté la Crimée ces derniers jours, le plus souvent pour rejoindre les régions de l’ouest de l’Ukraine.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Irak : nouvelle journée sanglante à un mois des élections