DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Egypte : le candidat al-Sissi n'est plus ministre de la Défense


Egypte

Egypte : le candidat al-Sissi n'est plus ministre de la Défense

Les portraits du maréchal a-Sissi sont déjà partout, au Caire. Et au lendemain de l’annonce de la candidature à la présidentielle du nouvel homme fort de l’Egypte, l’engouement ne devrait pas faiblir.

Malgré quelques voix discordantes, ici, le maréchal est l’homme providentiel :

“Nous aimons tous al-Sissi, dit un homme, et nous le voulons comme président, nous voulons que la paix sociale soit rétablie, et la question n’est pas de savoir qui mène le pays, nous devons prendre soin les uns des autres.”

“Je suis contre cette candidature, je ne veux pas que le pouvoir revienne à un militaire, rétorque un jeune homme. Parce que si nous avons des problèmes un jour, l’armée devra nous protèger, une armée neutre. Si elle est gérée par un président militaire, nous serons seuls.”

Al- Sissi, l’homme qui a destitué le président islamiste Morsi, a démissionné ce jeudi de son poste de ministre de la Défense, explique Mohammed Shaikhibrahim, notre correspondant sur place. Mais reste la question la plus importante : sera-t-il capable de répondre aux aspirations d’un peuple qui paie le prix fort dans un pays secoué depuis trois ans par les divergences politiques ?

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

MH370 : des familles de Chinois indemnisées