DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le parlement ukrainien vote un double plan d'austérité pour valider le prêt du FMI


Ukraine

Le parlement ukrainien vote un double plan d'austérité pour valider le prêt du FMI

C‘était la contrepartie nécessaire même si elle s’annonce très rude pour la population. L’addition est salée avec un gel des retraites et des salaires des fonctionnaires et la hausse du gaz.

“Pour justifier une telle augmentation, le gouvernement va devoir réformer le système des subventions, qui pourrait prévoir une aide financière aux revenus les plus faibles en fonction de l‘énergie consommée”, explique cet analyste.

Sur les marchés de Kiev, on ne parle que de ça. Le pouvoir d’achat va être rogné et la monnaie locale va encore perdre de sa valeur. Une double peine qui va durement frapper les plus faibles déjà exsangues.

“Notre pouvoir d’achat a été toujours été pris pour cible et il le sera toujours. Mais pour le moment, je ne vois comment l’Ukraine pourrait faire autrement pour sortir de cette crise”, estime cet homme.

“Imaginez, comment va-t-on faire si les tarifs augmentent avec de faibles retraites ou si on a des salaires minimum ? Personne ne sait combien cela va coûter. Ils auraient pu faire cela au moins en plusieurs étapes”, dénonce cette femme.

La cure est aussi sévère que rapide avec notamment une baisse de 10 % des effectifs de la fonction publique combinée à la vente de terrains et propriétés, des taxes sur les plus riches.

“L’augmentation des tarifs du gaz pour les particuliers prévue dès le mois de mai pourrait provoquer une nouvelle colère des Ukrainiens. Mais le gouvernement a promis de mettre en place un système d’aides pour soutenir les plus fragiles”, précise Angelina Kariakina, l’une des correspondantes d’Euronews en Ukraine.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Ukraine : l'OTAN montre les dents