DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ukraine : l'abstinence sexuelle, un moyen de sanctionner la Russie

Vous lisez:

Ukraine : l'abstinence sexuelle, un moyen de sanctionner la Russie

Taille du texte Aa Aa

En réponse à l’annexion de la Crimée par la Russie, un groupe de jeunes Ukrainiennes a décidé de prendre des sanctions d’une tout autre nature. Elles ont lancé sur Facebook une campagne pince-sans-rire, intitulée «Ne te donne pas à un Russe”, appelant à un boycott des relations sexuelles avec les hommes russes.

Les organisatrices vendent des t-shirts arborant ce slogan ainsi qu’un vers du poème “Kataryna » du célèbre écrivain ukrainien Taras Chevtchenko : «Ô belles jeunes filles, tombez amoureuses, mais pas de Moskals (les Russes)”.

Katerina Venzhik, l’une des fondatrices du mouvement, basée à Kiev, assure que le produit de la vente des t-shirts sera reversé à l’armée ukrainienne :

« Nous pensons que dans le contexte de l’occupation militaire de notre territoire, il est stupide d’affirmer que tous les hommes sont frères », a-t-elle déclaré au magazine Foreign Policy.

Iryna Rubens est une autre militante de l’action “Ne te donne pas à un Russe”. Cette mère de trois enfants a confié à euronews qu’ à l’heure actuelle, le mot préféré de son plus jeune enfant était « la paix ». Elle a dit qu’elle ne voulait pas vivre dans l’atmosphère de conflit qui domine actuellement en Ukraine.

Le stratagème de l’abstinence sexuelle remonte à la Grèce antique, où les femmes pratiquaient la chasteté pour empêcher les hommes de poursuivre les combats. Plus récemment, il y a eu des campagnes similaires au Kenya et au Liberia.

Il est trop tôt pour dire si cette campagne originale remportera un succès à la hauteur des attentes de ses organisatrices. Jusqu‘à présent, environ 200 t-shirts ont trouvé acheteurs, venant essentiellement de l’étranger.