DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Retards, protestations : la grande fête du football mal engagée au Brésil


Brésil

Retards, protestations : la grande fête du football mal engagée au Brésil

A Sao Paulo, le stade qui doit accueillir le match d’ouverture de la coupe du monde de football le 13 juin n’est pas terminé et, dans la rue, une partie de la population proteste contre le coût du Mondial.

Pour les centaines de manifestants qui ont défilé dans les rues de la ville ce jeudi, le budget de 16 milliards d’euros dévolu à la compétition, serait plus utile dans les transports, l‘éducation ou la santé.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

France : rien n'est trop beau pour le président chinois