DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Dans les méandres administratifs de l'Obamacare


Etats-Unis

Dans les méandres administratifs de l'Obamacare

C’est la dernière ligne droite aux Etats-Unis pour souscrire une couverture santé via l’Obamacare, la réforme très controversée de l’assurance-maladie.

Les Américains ont jusqu‘à lundi (31 mars) pour s’inscrire. Mais la démarche prend souvent des allures de parcours du combattant pour les intéressés, qui ne savent pas toujours à quoi s’attendre avec cette nouvelle loi.

Ils sont donc nombreux à venir chercher de l’aide dans les centres de santé.

“C’est bien plus compliqué de faire l’inscription tout seul, quand on n’a pas les bonnes instructions. Nous sommes nombreux à ne pas savoir vraiment ce qu’est l’Obamacare”, indique Pablo Carrillo, qui vit à Los Angeles.

“J’espère que cela ne va pas faire trop de changements d’un coup. Je viens d’avoir mon premier enfant et j’aimerais que tout se passe tranquillement”, renchérit Darshan Lee.

Plus de six millions de personnes se sont déjà inscrites, un chiffre en deçà des attentes de l’administration Obama. La faute, sans doute, en partie, aux problèmes techniques rencontrés par le portail dédié à l’inscription en ligne, qui a fonctionné au ralenti les deux premiers mois.

“On n’a jamais une seconde chance de faire une bonne impression et je crois que le fait que le lancement ait été si mauvais, ça a vraiment eu un impact négatif dans l’esprit du public”, estime Michael Tanner, analyste politique. “Et puis, ils ont fait tellement de changements, que ça n’a vraiment pas aidé à simplifier le message”, ajoute-t-il.

La réforme jouit d’une faible popularité dans les sondages. Un tiers seulement des Américains saluent l’initiative, alors que plus de 15% de la population n’a pas d’assurance santé, soit 50 millions de personnes.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

monde

Vol MH370 : découverte de débris dans la nouvelle zone de recherche