DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Deux journalistes espagnols libérés en Syrie


Espagne

Deux journalistes espagnols libérés en Syrie

Ils sont libres. Après six mois de captivité en Syrie, les journalistes espagnols Javier Espinosa et Ricardo Garcia Vilanova ont été relâchés par leurs ravisseurs, un groupe djihadiste lié à Al Qaida.
Ils sont rentrés ce dimanche à Madrid, où ils ont pu retrouver leurs proches. Javier Espinosa, correspondant pour le quotidien El Mundo, avait appelé sa rédaction samedi soir pour lui annoncer la bonne nouvelle.

“C‘était Javier tout craché. Il était calme. Certains d’entre nous ont applaudi, d’autres ont pleuré’‘, explique Agustín Pery, rédacteur en chef adjoint du quotidien.

Un soulagement immense après 194 jours de captivité. Les deux hommes avaient été enlevés en septembre, alors qu’ils s’apprêtaient à quitter la Syrie.

“Les preneurs d’otages nous avaient donné une preuve de vie’‘, explique le rédacteur en chef de El Mundo, Casimiro García-Abadillo. ‘‘Depuis, les négociations visaient essentiellement à démontrer que Javier et Ricardo étaient journalistes, qu’ils n‘étaient pas des espions, qu’ils étaient en Syrie pour faire leur travail de journaliste.’‘

La Syrie est considérée par plusieurs ONG comme le pays le plus dangereux au monde pour les journalistes. Une trentaine d’entre eux, dont quatre Français, y seraient toujours retenus en otage.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Nouvelles menaces de la Corée du Nord