DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Turquie : Erdogan en première ligne pour les municipales


monde

Turquie : Erdogan en première ligne pour les municipales

52 millions de Turcs sont appelés aux urnes ce dimanche. Un scrutin municipal, mais avec une portée nationale.

L’AKP, le parti du Premier ministre Recep Tayyip Erdogan, devrait s’imposer mais beaucoup moins largement que prévu. En cause : les accusations de corruption qui, depuis 3 mois, minent le parti au pouvoir et notamment son chef. Au point que cette élection a pris des allures de référendum pour ou contre Erdogan, au pouvoir depuis douze ans

Les opposants l’accusent de dérive autoritaire. Ses partisans mettent en avant son bilan économique. Et lui reproche à ses adversaires de vouloir déstabiliser le pays.

Le contexte politique est tendu. Pour autant, les opérations de vote ce dimanche, se passent globalement dans le calme. Les observateurs parlent d’une forte participation.

Installé devant un bureau de vote à Istanbul, le correspondant d’euronews Bora Bayrakta a expliqué que “les choses se (déroulent) plutôt paisiblement”. Il rappelle qu’il faudra attendre le courant de la nuit pour avoir les résultats.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

monde

Syrie: libération de deux journalistes espagnols