DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Fièvre Ebola en Guinée: MSF évoque une "épidémie sans précédent"


Guinée

Fièvre Ebola en Guinée: MSF évoque une "épidémie sans précédent"

L’ONG Médecins sans frontières tire la sonnette d’alarme concernant l‘épidémie de fièvre Ebola en Guinée. “Une épidémie sans précédent”, estime MSF dans un communiqué publié ce lundi.

Depuis le mois de janvier, 78 personnes sont décédées, d’après le dernier bilan fourni par les autorités.

Ce virus est très contagieux, et mortel dans la plupart des cas.

“On est confronté à la souche la plus agressive d’Ebola, la souche Zaïre, explique Michel Van Herp, épidémiologiste à MSF, actuellement en Guinée. C’est une souche qui tue plus de 9 personnes sur 10. Il n’y a pas de traitement. Nous n’avons pas un médicament qui tue spécifiquement le virus”.

“Notre action, ajoute-t-il, vise à rendre les personnes infectées plus fortes, à faire en sorte ce que leur corps ne soit pas déshydraté, afin qu’elles arrivent à produire des anticorps qui nettoieront alors le virus de leur corps.”

Pour circonscrire l‘épidémie, il faut identifier toutes les personnes avec lesquelles les malades ont été en contact, et les placer sous surveillance.

Ce dimanche, le président guinéen Alpha Condé a tenté de rassurer la population dans une allocution à la télévision. “Grâce à l’appui de la communauté internationale, a-t-il déclaré, toutes les mesures sont prises pour lutter efficacement contre cette épidémie”.

Ce qui inquiète particulièrement, c’est que cette épidémie semble s‘étendre puisque plusieurs décès ont été enregistrés au Liberia et des cas suspects observés en Sierra Leone.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le Japon interdit de chasse à la baleine par la CIJ