DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Hongrie : mobilisation de l'opposition à une semaine des législatives


Hongrie

Hongrie : mobilisation de l'opposition à une semaine des législatives

À une semaine des législatives en Hongrie, et au lendemain d’une manifestation pro-gouvernementale massive, l’opposition mobilise des dizaines de milliers de personnes. Réunis à Budapest, ces sympathisants soutiennent une alliance hétéroclite de formations de gauche, dont le Parti socialiste d’Attila Mesterházy.

“Le gouvernement de Viktor Orbán veut un nouveau système, un nouvel État avec un parti unique. Nous ne laisserons pas faire parce que nous croyons en la République hongroise, la démocratie, l‘État constitutionnel, en une Hongrie européenne moderne.”

Donné favori du scrutin, le Premier ministre conservateur a pourtant remplacé l’impôt sur le revenu par une taxe à taux unique de 16 %, qui a appauvri les plus modestes.

“Des dizaines de milliers de personnes sont venues au rassemblement de la gauche, mais c’est toujours moins que la manifestation pro-gouvernementale de samedi. En Hongrie, la droite a toujours eu plus de facilités à mobiliser ses troupes. Ces manifestations ne sont pas forcément un indicateur précis de ce qu’il se passera dans les urnes le 6 avril”, conclut notre correspondant Andrea Hajagos.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Municipales françaises : le gouvernement socialiste sanctionné aux municipales