DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le démon du télécrochet télévisuel

Vous lisez:

Le démon du télécrochet télévisuel

Taille du texte Aa Aa

Il ne s’agit pas de la remise de Grammy awards mais de la finale d’un télécrochet musical dont chaque pays ou presque à sa version désormais. Nous sommes là au Beyrouth pour la version arabophone.

Et le lauréat est Sattar Sa’ad, un chanteur irakien de 23 ans : “Je n’arrive pas à y croire. Je veux remercier le public arabe qui m’a soutenu et qui a voté pour moi et qui m’a fait gagner. Je ne vous ai pas déçu et vous ne m’avez pas déçu. Et je chanterai encore de nouvelles chansons dans les jours qui viennent.”

Et voilà le petit phénomène dans la version italienne de cette émission de radio crochet. Visiblement ça swingue dans les couvents. Au moins quand Cristina Scuccia est là. Sa reprise de “No One” d’Alicia Keys a séduit les jurés. Ses copines, pardon ses soeurs, qui sont venues la soutenir exultent. La vidéo a fait le tour de la toile. Le clip officiel enregistre 40 millions de vues…

Soeur Cristina toujours saisie par le démon de la chanson est encore dans la course. Elle ne devrait pas manquer de susciter de nouvelles vocations, au moins pour le chant.