DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le Japon lève l'interdiction de vendre des armes à l'étranger


Japon

Le Japon lève l'interdiction de vendre des armes à l'étranger

En vigueur depuis 1967, l’interdiction de vendre des armes à l‘étranger vient d‘être levée au Japon par le gouvernement de droite de Shinzo Abe.

Tokyo s’autorise donc à exporter du matériel militaire – qu’elle préfère présenter comme du matériel de défense – à des pays situés le long de voies maritimes par lesquelles transitent les importations de pétrole et de gaz du Japon.

“Nous avons décidé de trois nouveaux principes en matière d’exportations d’armes. Ils s’appuient sur ce que les trois précédentes règles cherchaient déjà à atteindre, tout en permettant la circulation d‘équipements de défense à l‘étranger, en conformité avec l’environnement sécuritaire et les exceptions qui avaient été autorisées”, a détaillé le ministre japonais des Affaires étrangères.

Côté chinois, les nouveaux principes font grincer des dents.

“La politique du Japon en matière de sécurité militaire concerne la stabilité régionale, environnementale et stratégique et l’orientation du développement national japonais. Nous prêtons une grande attention à cette question. Nous demandons à la partie japonaise de tirer des leçons de l’histoire et de répondre sérieusement aux fortes préoccupations des pays de la région”, a riposté le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères.

En pleine période de tension avec Pékin, c’est à l’Indonésie, au Viêtnam ou aux Philippines, pays riverains de la mer de Chine méridionale que Tokyo pourrait vendre notamment des navires d’occasion, des pays qui, comme elle, s’inquiètent des ambitions maritimes grandissantes de la Chine.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

De nouveaux moyens pour rechercher l'avion disparu du vol MH370