DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Japon s'engage à arrêter la chasse à la baleine dans l'Antarctique comme l'exige la CIJ

Vous lisez:

Le Japon s'engage à arrêter la chasse à la baleine dans l'Antarctique comme l'exige la CIJ

Taille du texte Aa Aa

La Cour internationale de Justice a estimé que Tokyo déguisait une activité commerciale en programme de recherche scientifique, donnant raison à l’Australie qui l’avait saisie en 2010.

“Profondément déçu”, le gouvernement nippon va respecter cette décision. “En tant qu‘État qui respecte la loi et membre responsable de la communauté internationale, le Japon respectera la décision de la Cour”, explique le porte-parole du cabinet japonais.

Sea Shepherd qui a mené plusieurs fois des campagnes musclées contre les harponneurs japonais salue cette décision. L’ONG se dit prête à recentrer ses efforts contre l’arrêt de la pêche à la baleine par la Norvège et l’Islande, mais son directeur pour l’Australie exprime toutefois ses doutes sur les promesses de Tokyo.

“Le monde se dirige vers la mise en place d’un mécanisme juridique pour la protection du patrimoine mondial. Qu’est-ce qui manque, c’est la force pour le faire respecter. Nous avons obtenu la cour, mais nous n’avons pas encore la force pour faire ses décisions. Il est maintenant évident qu’une police de l’environnement doit être mise en place pour faire respecter la loi”.

Pour le Japon, la viande de baleine fait partie intégrante de son héritage culinaire. La Norvège et l’Islande sont les deux seuls pays au monde à officiellement pratiquer la chasse à la baleine à des fins commerciales.