DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

France : le gouvernement Valls au travail


France

France : le gouvernement Valls au travail

Une équipe rajeunie, très resserrée avec seulement 16 ministres pour l’instant contre une trentaine pour la précédente équipe qui reste paritaire avec huit femmes.

Jean-Yves Le Drian reste à la Défense et C’est Bernard Cazeneuve, ex-ministre délégué au Budget qui remplace Manuel Valls comme “premier policier de France”.

Un cabinet plus expérimenté avec Laurent Fabius qui conserve les Affaires étrangères et y ajoute la “diplomatie économique”.

Arnaud Montebourg, tenant de l’aile gauche du Parti socialiste devient l’un des nouveaux poids lourds avec un portefeuille élargi à l’Economie, au Redressement et au Numérique.

Il cohabitera à Bercy avec Michel Sapin. L’ex-ministre du Travail et très proche de François Hollande sera chargé de négocier des marges de manœuvre complexes avec Bruxelles. Son prédécesseur, Pierre Moscovici devrait être le prochain commissaire européen français.

Grosse surprise, Christiane Taubira reste Garde des Sceaux malgré des rapports houleux avec Manuel Valls quand il était à l’Intérieur, mais sa “copine” l‘écologiste Cécile Duflot a refusé de travailler avec Manuel Valls.

L’un des faits marquants, c’est le grand retour de Ségolène Royal, 22 ans jour pour jour après son premier portefeuille déjà à l’Environnement. L’ex-compagne de François Hollande et ancienne candidate à la présidentielle devient numéro 3 du gouvernement. Elle va s’occuper du grand chantier de la transition énergétique et de l’Ecologie. Poste refusé par les Verts qui se sont exclus d’eux même du gouvernement après 23 mois de présence au pouvoir.

Le premier Conseil des ministres du nouveau gouvernement aura lieu vendredi à 10h et Manuel Valls prononcera son discours de politique générale mardi prochain à l’Assemblée Nationale.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Chili : l'état de catastrophe naturelle déclaré dans trois régions du nord