DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Nouvelle fusillade à Fort Hood, la plus grande base militaire des États-Unis


Etats-Unis

Nouvelle fusillade à Fort Hood, la plus grande base militaire des États-Unis

Un soldat américain a tué trois militaires et en a blessé 16 autres avant de se suicider. L’assaillant avait été déployé quatre mois en Irak en 2011 et prenait un traitement pour soigner un état de stress post-traumatique selon le commandant de la base. “Le tireur est mort après avoir retourné son arme à feu contre lui. À l’heure actuelle, l’enquête ne permet pas d’indiquer que cet incident est lié à un acte terrorisme, même si aucune piste n’est écartée. L’enquête se poursuit”, conclut le lieutenant-général Mark Milley.

Le drame a eu lieu à Fort Hood, au Texas, qui a déjà été le théâtre d’une fusillade meurtrière comme le rappelle le président américain. “Ces hommes ont sacrifié tant de choses au nom de la liberté”, se désole Barack Obama. “Nombre des soldats basés là-bas ont été plusieurs fois en Irak et en Afghanistan. Ils ont servi avec bravoure et distinction. Nous avons le cœur brisé à l’idée qu’une telle chose se reproduise”.

Le 5 novembre 2009, le psychiatre de l’armée Nidal Hasan ouvre le feu dans la base de Fort Hood, faisant 13 morts et plus de 30 blessés. Touché par les balles d’un policier, le tireur est maîtrisé mais il est partiellement paralysé. Condamné à mort par un jury militaire en août dernier, il attend son exécution.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Nouvelle nuit d'angoisse pour les Chiliens au lendemain d'un séisme de 8,2