DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tuerie de Maïdan: Moscou et l'ex-président ukrainien directement mis en cause par Kiev

Vous lisez:

Tuerie de Maïdan: Moscou et l'ex-président ukrainien directement mis en cause par Kiev

Taille du texte Aa Aa

Février dernier, sur la place Maïdan à Kiev, près de 90 contestataires sont abattus par des snipers. Les résultats de l’enquête préliminaire sur cette tuerie viennent de tomber. Kiev met directement en cause la Russie et l’ancien président ukrainien pro-russe.

Des agents des services secrets russes auraient ainsi participé à la planification et à la mise en œuvre de l’opération. Viktor Ianoukovitch aurait, lui, autorisé l’usage des armes contre les manifestants.

“Programmée pour être une intervention anti-terroriste, cette opération était en réalité imaginée comme un massacre ordonné par l’ex-président Viktor Ianoukovitch”, a dit le chef des services de sécurité ukrainiens, Valentin Nalivaïtchenko, lors d’une conférence de presse.

Viktor Ianoukovitch dément avoir ordonné quoi que ce soit tout comme les agents des services secrets russes qui ont aussitôt contré ces accusations.

Moscou et le camp pro-russe accusent, eux, des mouvements nationalistes ukrainiens d‘être responsables des tueries.

À Kiev, ce jeudi matin, douze membres des “Berkout”, l’ex-police antiémeute ukrainienne pro-Ianoukovicth, ont été arrêtés.