DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Afghanistan : trois favoris pour succéder à Karzaï


Afghanistan

Afghanistan : trois favoris pour succéder à Karzaï

Des millions d’Afghans sont appelés ce samedi à élire un nouveau président. Le pays va tourner la page de treize années de règne d’Hamid Karzaï, installé au pouvoir fin 2001 par les Occidentaux après la chute du régime taliban. Son départ coincidera avec le retrait à la fin de l’année des troupes américaines. Parmi les huit candidats à sa succession, trois favoris se détachent, tous anciens ministres de Karzaï. Zalmai Rassoul, ex-ministre des Affaires étrangères, est un de ses proches et considéré comme le candidat du pouvoir sortant, même si le chef de l’Etat n’a pas donné de consigne de vote.
Ashraf Ghani est lui un universitaire et économiste internationalement réputé. Déjà candidat lors de l‘élection en 2009, il n’avait obtenu qu’un très faible score
Le troisième et grand favori du scrutin, c’est Abdullah Abdullah. Lui était arrivé en deuxième position au premier tour de la dernière présidentielle avec 30% des voix. Il s‘était retiré au second tour après avoir dénoncé des fraudes massives.
Cette fois encore, le risque de fraudes pèse lourdement sur l‘élection. Mais la menace principale reste la violence. Les insurgés talibans ont promis de “perturber” le scrutin à tout prix, y compris en attaquant les bureaux de vote.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Une soixantaine de migrants arrêtés à Melilla