DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Fashion do Brasil

Vous lisez:

Fashion do Brasil

Taille du texte Aa Aa

Dans la patrie de la samba,
La fashion week fait un tabac.

Loin du gris newyorkais et des Parisiennes qui agacent,
Sao Paulo propose fraîcheur et audace.

Tom Brady, joueur de foot américain :
Sacrilège au pays du ballon rond mais sa femme est mannequin.

Gisèle Bundchen se balade et rebondit sur le podium,
Génératrice de torticolis pour beaucoup d’hommes.

Silhouette fine, Gisèle joue ici à domicile,
On comprend que Tom ait trouvé asile au Brésil.

Voici le défilé Colcci, printemps-été.
Ou ce que la mode des eighties a tant été.
De la haute couture où “haute” s‘épelle H O T.

Mademoiselle, Monsieur, les rayures vous affinent,
Mais attention à l’abus de morphine.

Cheveux lâchés, couleurs primaires, nombrils à l’air,
Le journaliste en perd son vocabulaire.

L’Européen que je suis voudrait assagir ce carnaval,
Mais comment résister à cette énergie estivale ?

Coucher de soleil sur le catwalk du Brésil,
Voici une autre top model footballophile.

La Russe Irina Shayk est la compagne de Ronaldo, Cristiano,
Une belle venue du froid au profil de moineau.

La sirène moscovite porte les créations Triton,
Ce que la haute couture sudaméricaine fait de mieux, dit-on.

On se croirait revenu au temps du Minitel,
En voyant ces demoiselles élevées à l’eau de Vittel.

Voici du prêt-à-porter brillant, dénudé, pastel,
Même si les cariocas ne font pas dans la dentelle.

Elle fait du bien, cette maîtrise de l’aiguille,
Quand sur le podium on hésite entre tongs et espadrilles.

Car on expérimente ici, sous les tropiques,
Quand le Vieux Continent se lance à doses homéopathiques.

Le Brésil c’est une overdose de rayons ultraviolets,
Pour des filles de Copacabana, joueuses de beach volley.

Puisque sous ses latitudes la mode se veut détendue,
J’espère que vous avez apprécié ce très personnel compte-rendu.