DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Israël renonce à libérer des prisonniers palestiniens


Israël

Israël renonce à libérer des prisonniers palestiniens

Les autorités palestiniennes déplorent la décision d’Israël de ne pas libérer un groupe de prisonniers. Cette décision a été annoncée ce jeudi par les dirigeants israéliens à l’issue d’une rencontre avec les négociateurs palestiniens.

Cette libération devait être la quatrième du genre. Elle s’inscrivait dans le cadre du processus de paix.

“Israël a toujours cherché à s’exonérer de ses engagements dans le processus de paix, tout en se trouvant des excuses, estime Jihad el-Qawasmi, habitant d’Hébron en Cisjordanie. En annulant la libération des prisonniers, Israël fait tout pour échapper à la pression qu’impose le processus de paix”.

L’Etat hébreu a justifié sa décision en rappelant que le président palestinien Mahmoud Abbas avait signé il y a quelques jours une quinzaine d’accords internationaux, alors qu’il s‘était engagé à ne pas le faire. C’est ce qu’a expliqué le ministre israélien des Affaires étrangères, Avigdor Lieberman.

En fait, chacun renvoie la responsabilité sur l’autre. Et au final, c’est le processus de paix qui en pâtit.

Les pourparlers ont été engagés l‘été dernier pour une durée de 9 mois. Ils sont donc entrés dans leur dernier mois. Et rien n’indique qu’ils vont aboutir, au grand dam des Américains, gagnés par une certaine lassitude.

Le secrétaire d’Etat John Kerry, en première ligne dans ce dossier, a rappelé aux Israéliens et aux Palestiniens que c‘étaient à eux à faire des compromis. Le chef de la diplomatie américaine s’est, malgré tout, dit optimiste sur une poursuite du dialogue.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

ZunZuneo, le Twitter cubain créé par les Etats-Unis