DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'Aquila, 5 ans après le séisme meurtrier


Italie

L'Aquila, 5 ans après le séisme meurtrier

Il y a 5 ans jour pour jour, un tremblement de terre détruisait L’Aquila, ville de 72 000 habitants dans les Abruzzes. Le gouvernement italien a jusqu’ici investi huit milliards et demi d’euros pour sa reconstruction et celle-ci est encore loin d‘être achevée.
43 000 personnes ont pu être relogées dans la nouvelle ville, en grande partie financée par des fonds européens.
L’ancien centre-ville a été déserté.

“C’est triste, si triste… Ici, avant il y avait pleins de petits magasins, tous ont été quasiment détruits, et maintenant, c’est une ville fantôme, oui une ville fantôme définitivement.”

La reconstruction a fait l’objet d’un certain nombre de scandales de corruption. Concernant la restauration du Palazzo Carli, par exemple, l’entreprise a payé un politicien pour obtenir le marché, comme l’explique le journaliste italien Giuseppe Caporale :

“Selon les enquêtes judiciaires, il semble que le maire adjoint a reçu une bouteille de grappa accompagnée de 10 000 euros en cadeau de Noël. Quand il y a corruption, le coût augmente de 30 à 40 %, et le travail n’est jamais fait comme il devrait l‘être.”

Dans certains endroits, le temps s’est arrêté en avril 2009…

A Onna, un village voisin, on se souvient des victimes en accrochant leurs photos aux grillages qui entourent les maisons détruites.
309 personnes sont mortes dans ce tremblement de terre.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

7 millions d'Afghans aux urnes, un succès pour Karzaï