DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La jeunesse afghane veut croire en un avenir sportif


Afghanistan

La jeunesse afghane veut croire en un avenir sportif

De grands espoirs reposent sur cette élection présidentielle afghane, l’espoir de toute une jeunesse. En Afghanistan, 70% de la population a moins de 25 ans, 50% moins de 16 ans. Le vote des jeunes a donc été crucial.
Malgré un manque cruel d’infrastructures, la jeunesse espère notamment que le nouveau président continuera à oeuvrer pour soutenir le sport.
Dans ce centre d’entraînement olympique, les jeunes veulent y croire :

“Mon nom est Habibullah, je suis étudiant et j’ai 17 ans. Je pratique la lutte. Mon objectif est de m’améliorer pour pouvoir gagner une médaille aux jeux olympiques afin d’honorer mon pays.”

Après le football, le cricket est un des sports les plus en vogue en Afghanistan.

Les filles sont désormais autorisées à pratiquer un sport, mais dans des endroits généralement tenus secrets et elles sont souvent entraînées par des coachs occidentaux.

“Malgré des infrastructures inadéquates et limitées, la jeunesse afghane essaie de s’améliorer dans ce domaine. Et les jeunes travaillent dur pour rapporter une médaille à leur pays. Dans la capitale, Kaboul, ce centre olympique essaie de survivre avec l’aide étrangère”, nous relate notre envoyé spécial Mustafa Bag.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

"Le prochain président afghan devra chercher le compromis politique"