DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Catalogne : Madrid va dire "non" au référendum d'indépendance


Espagne

Catalogne : Madrid va dire "non" au référendum d'indépendance

Un débat de pure forme pour un référendum “illégal”. C’est ainsi que les autorités espagnoles voient le débat qui doit avoir lieu ce mardi au parlement sur le projet de référendum sur l’indépendance de la Catalogne. Un scrutin voulu par les autorités catalanes et prévu pour le 9 novembre.

Le projet, c’est entendu, sera rejeté par la majorité et l’opposition.

“Je pense que ce genre de choses doit se régler à travers le dialogue, estime Mariano Rajoy, chef du gouvernement espagnol, et pas en prenant des décisions unilatérales, puis en mettant le reste d’entre nous devant le fait accompli”.

Argument principal pour Madrid : une indépendance serait un désastre économique pour la Catalogne. Mais pour Arthur Mas, président régional de Catalogne, un processus politique a été lancé et il doit se poursuivre :

“Je ne vais pas participer à ce débat car il s’agit d’une décision prise par le parlement catalan et je suis le président du gouvernement de Catalogne. Mon gouvernement n’a pas envoyé de projet de loi au parlement espagnol pour obtenir le droit d’organiser ce référendum”.

Les Catalans semblent de plus nombreux à être favorables à l’indépendance. Une cause qui lors de la dernière Diada, Jour de la Catalogne, a réuni plusieurs centaines de milliers de personnes…

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Ukraine : à Donetsk, une république auto-proclamée pro-russe