DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'alliance SFR/Numericable repose sur la convergence fixe-mobile


entreprises

L'alliance SFR/Numericable repose sur la convergence fixe-mobile

Vivendi va restituer à ses actionnaires une partie des gains tirés de la cession de sa filiale de téléphonie SFR, sous forme de dividende exceptionnel ou d’un rachat d’actions. Vivendi a accepté samedi l’offre de numéricable qui proposait 13,5 millairds d’euros en cash, Vivendi recevant également une participation de 20% dans l’ensemble né de la fusion. Après cette opération, Vivendi sera complètement désendetté et disposera d’une trésorerie de 5 milliards d’euros.

“Nous allons créer un champion national, un champion européen, en rapprochant deux entreprises magnifiques qui ont une histoire différente mais très complémentaire”, a déclaré Patrick Drahi, le Pdg de Altice, la maison-mère de Numericable.

En fait, c’est Numericable, le nouvel entrant dans le secteur de la téléphonie mobile en France, qui possédera – via SFR – le plus grande nombre de clients “mobile” devant Orange qui est leader pour le nombre global de clients grâce à ses clients dans le fixe.

Lundi, le président de Vivendi juge que l’impact social du projet Bouygues avait un coût social trop élevé : il y aurait eu 4.000 à 6.000 personnes de trop, a affirmé Jean.-René Fourtou, le N°1 de Vivendi.

La fusion SFR/Numéricalbe est basée sur la synergie entre le câblo-opérateur Numéricable, très fort dans l’internet fixe et SFR, très investi dans le mobile : l’objectif étant de créer un champion du très haut débit fixe-mobile.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

entreprises

McDonald's ferme ses trois restaurants en Crimée