DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Rwanda : Les dirigeants français absents des commémorations


Rwanda

Rwanda : Les dirigeants français absents des commémorations

Choqués par les récentes déclarations du président rwandais, les dirigeants français refusent de se rendre aux cérémonies la commémoration du génocide. Seul l’ambassadeur de la France à Kigali sera présent aujourd’hui pour marquer ce triste anniversaire, 20 ans après les faits.

Dans une interview parue hier dans le journal Jeune Afrique, le chef de l‘État rwandais accuse Paris d’avoir participé directement à la préparation et l’exécution du massacre. Depuis 2008, le français n’est d’ailleurs plus une des deux langues officielles du pays qui privilégie l’apprentissage de l’anglais, au grand dam de certains artistes tels que la comédienne belge d’origine rwandaise Carole Karemera. “C’est une langue qui était un peu stigmatisée comme étant la langue du pouvoir en place, celle qui a soit laisser faire, soit facilité le génocide. Donc, maintenant, je pense que le travail des artistes est aussi de dire que ce n’est pas que le pouvoir en place à l‘époque de la Françafrique, ce n’est pas que ça. Ce sont aussi des millions d’autres personnes.”

Le français n’est plus enseigner, les formations d’anglais rarement développées, du coup l’apprentissage de langues étrangères tend à reculer au Rwanda.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Velléités séparatistes dans l'Est de l'Ukraine