DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Vol MH370 : des signaux captés in extremis

Vous lisez:

Vol MH370 : des signaux captés in extremis

Taille du texte Aa Aa

La piste est si sérieuse qu’elle pourrait être source d’une déception aussi grande.
Les signaux sonores captés à deux reprises au large des côtes occidentales de l’Australie pourraient être la première indication fiable du lieu où se trouvent les boîtes noires du vol Malaysia Airlines disparu depuis plus d’un mois. Alors que c’est justement ces jours-ci que les enregistreurs de vol pourraient cesser d‘être détectables.

Mark Matthews, capitaine de la Marine américaine :
“Nous aimerions être capables de dire aux familles que nous avons trouvé le lieu, mais jusqu‘à ce que nous puissions reconfirmer, nous ne devons pas être trop optimistes, nous devons rester très mesurés, parce que la pire des choses que nous voudrions faire, c’est remettre les familles dans un tourment émotionnel avec des faux signaux”.

Deux navires sondeurs, l’un chinois et l’autre australien, ont capté le fameux signal ultrason. La zone de recherche est donc aujourd’hui considérablement réduite.

Hishammuddin Hussein, ministre des Transports malaisien :
“Les développements des dernières heures sont les plus prometteurs que nous ayons eus. Je demande à tous les Malaisiens et à la communauté internationale de s’unir dans la prière et de ne pas perdre espoir”.

Aucun élément matériel n’a pour l’instant permis de savoir avec certitude ce qui s’est passé à bord du Boeing 777 le 8 mars alors qu’il avait décollé de Kuala Lumpur pour rallier Pékin. Et pour les familles des disparus, c’est une incertitude qui empêche un deuil en paix.