DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Algérie : Bouteflika fait campagne sans se montrer


Algérie

Algérie : Bouteflika fait campagne sans se montrer

Fin de campagne électorale tendue en Algérie. Le président sortant, Abdelaziz Bouteflika, qui brigue un quatrième mandat, draine les foules. Pourtant, ce n’est pas lui qui mène la campagne. Ses divers portes-parole battent le pavé, en Algérie et à l‘étranger, pour mobiliser les électeurs.

Les photos du candidat Bouteflika sont partout. Mais le président n’a pas été vu en public depuis plusieurs semaines, si ce n’est à la télévision, dernièrement avec John Kerry.

Et c’est bien ce que lui reprochent ses détracteurs. Victime il y a quelques mois d’un AVC, Abdelaziz Bouteflika a 77 ans et son état de santé fait débat. Son entourage assure qu’il reste néanmoins le plus apte à diriger le pays.

Son rival, Ali Benflis, assure pour sa part que son principal adversaire sera la fraude. L’opposant numéro Un au régime dit avoir recruté 60.000 observateurs pour surveiller et contrôler l‘élection. Ali Benflis a été le Premier ministre d’Abdelaziz Bouteflika au début de son premier quinquennat.

La violence a fait sont entrée dans la campagne ces derniers jours. Les deux camps ont vu plusieurs meetings perturbés, voire annulés. La tension est au plus fort entre les candidats.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Afrique du Sud : Oscar Pistorius éclate en sanglots, procès ajourné