DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Ukraine : haro de la Rada contre "les crimes contre la sécurité nationale"


Ukraine

Ukraine : haro de la Rada contre "les crimes contre la sécurité nationale"

La Rada hausse le ton face à l’agitation pro-russe dans l’Est de l’Ukraine. Le Parlement a adopté ce mardi des amendements au Code pénal pour punir plus sévèrement ceux qui tentent de porter atteinte à l’intégrité territoriale de l’Ukraine, pour punir ce que Kiev appelle les “crimes contre la sécurité nationale”.

Serhiy Sobolev, l’auteur du projet de loi, est issu de Batkivchtchina (Patrie), le parti du président par interim et du Premier ministre. “Nous avons aussi renforcé, les peines punissant la trahison, les attaques contre les institutions de l‘État, et les tentatives de renverser le gouvernement. Les peines de base vont de 5 à 8 ans d’emprisonnement et de 15 ans à la prison à la perpétuité pour la trahison.”

Dans la matinée, une bagarre a éclaté entre députés après que le communiste Petro Symonenko a fustigé le parti d’extrême droite Svoboda. Il l’accusait d’avoir crée un précédent en prenant le contrôle de bâtiments publics au début de la crise ukrainienne. Des députés de Svoboda ont poussé violemment Symonenko puis des collègues de l‘élu communiste se sont précipités pour le défendre.

Avec AFP et Reuters

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

France : le gouvernement Valls obtient la confiance des députés