DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

David Cameron attristé par le départ de Maria Miller


Royaume-Uni

David Cameron attristé par le départ de Maria Miller

La ministre britannique de la Culture Maria Miller, chargée du délicat dossier de la régulation de la presse, a démissionné à la suite d’une polémique sur ses indemnités parlementaires. Le chef du gouvernement s’est dit “attristé” par cette nouvelle. Mais malgré le soutien qu’il n’a cessé d’afficher à sa ministre, l’affaire était devenue embarrassante, à moins d’un mois et demi d‘élections locales et européennes.

Une enquête indépendante avait conclu en février que Maria Miller devait rembourser 45.000 livres (55.000 euros) d’indemnités perçues pour une résidence secondaire à Wimbledon, quartier du sud-ouest de Londres, dans laquelle elle hébergeait ses parents.

Une commission composée majoritairement de parlementaires conservateurs, avait le 3 avril ramené le remboursement à 5.800 livres (7.000 euros).

La ministre a été sévèrement critiquée pour avoir présenté des excuses jugées trop expéditives 32 secondes devant les députés, et environ 180 000 Britanniques avaient signé une pétition appelant à sa démission en cas de non-remboursement des indemnités indûment perçues.

euronews avec AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

4 000 migrants sauvés des eaux