DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'Est ukrainien sombre un peu plus dans le chaos


Ukraine

L'Est ukrainien sombre un peu plus dans le chaos

Alors que les grandes puissances se déchirent sur le rôle à jouer en Ukraine, les villes de l’Est sombrent un peu plus dans le chaos. Ici à Lougansk, les séparatistes pro-russes ont brièvement retenu une soixantaine de personnes en otage après avoir pris le siège des services de sécurité, dont ils auraient également pillé l’armurerie.

A un peu plus de 300 kilomètres de là, trois policiers ont été blessés en repoussant une offensive des activistes russophones contre le bâtiment de l’administration générale. Un bâtiment qu’ils occupent déjà à Donetsk, la ville du président déchu Viktor Ianoukovitch. Certains promettent d’organiser un référendum sur l‘éventuel rattachement de la région à la Russie avant le 11 mai, et annoncent la formation d’un “gouvernement provisoire”.

Loin du terrain, les chefs de la diplomatie russe, américaine, ukrainienne et européenne ont prévu de se rencontrer pour évoquer la situation. Une crise que chacun s’accuse mutuellement d’aggraver.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Un président irlandais à la table de la reine d'Angleterre