DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Apprendre plus vite grâce à l'électricité...

Vous lisez:

Apprendre plus vite grâce à l'électricité...

Taille du texte Aa Aa

Contrôler l’apprentissage en appliquant des stimuli électriques au cerveau. C’est ce que viennent de mettre en évidence des chercheurs américains de l’université Vanderbilt à Nashville. Après avoir subi pendant 20 minutes une stimulation transcranienne des personnes ont dû apprendre à faire quelque chose comme faire correspondre des touches et des couleurs.

Les chercheurs ont remarqué qu’avec la stimulation électrique les sujets faisaient moins d’erreur que ceux dont le cerveau n’avait pas été stimulé. Par ailleurs ils apprenaient plus rapidement de leurs erreurs.

Robert Reinhart, chercheur à l’université Vanderbilt : “Ce que nous avons découvert est très enthousiasmant parce qu’en développant cette activité cérébrale spécifique nous pouvons rendre des volontaires plus pertinents quand ils doivent faire quelque chose. Plus judicieux, plus prudents, moins inconsidérés. Quand ils font une erreur, la façon dont ils répondent après l’erreur est en fait plus lente et plus juste.”

La coiffe qui envoie de l‘électricité au cerveau est un électroencéphalogramme classique. Les cobayes comme Laura McClenahan disent ne pratiquement rien ressentir : “Ca va bien en fait. C’est comme si cela piquait un petit peu comme sensation. Et c’est très léger. Ca ne fait pas mal. Cela paraît beaucoup plus intense que ce que c’est en réalité.”
Le champ d’application de l‘étude des chercheurs de l’université Vanderbilt parue dans les colonnes du Journal of Neuroscience repose bien sûr, sur l’amélioration de l’apprentissage mais aussi sur des traitements de maladies comme la schizophrénie.