DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Attentat à Athènes, la Banque centrale visée

Vous lisez:

Attentat à Athènes, la Banque centrale visée

Taille du texte Aa Aa

L’explosion a retenti peu avant 06h00 ce matin dans une petite rue du coeur d’Athènes, derrière le siège de la banque centrale grecque.

La police anti-terroriste a isolé le secteur après cet attentat à la voiture piégée, manifestement destiné à assombrir le retour de la Grèce sur le marché obligataire.

Le véhicule contenait plus de 70 kilos d’explosifs. Deux médias grecs avaient été prévenus par un coup de fil anonyme environ une heure avant la déflagration.

“Bien sûr, ce n’est pas logique, mais je pense que c’est aussi une forme de protestation par rapport à tout ce qui se passe dans le pays. Ce n’est pas bien, mais qu’est-ce-que je peux dire ? L’esprit des gens, vous savez, est incontrôlable”, explique un Athénien.

La Grèce mène ce jour une opération à haute portée symbolique : son premier appel aux investisseurs privés sur les marchés d’emprunt à moyen terme depuis qu’elle a été emportée dans la spirale de la crise de la dette en 2010.

“C’est la police anti-terroriste qui a établi le lien entre cette explosion massive, derrière les bureaux de la plus haute institution bancaire de Grèce, et le retour du pays sur les marchés ce jeudi, après en avoir été exclu pendant quatre ans.
Les forces de sécurité ont été placées en état d’alerte rouge, et cet acte terroriste intervient juste à la veille de la venue de la chancelière allemande Angela Merkel”, conclut notre journaliste à Athènes, Giannisis Stamatis.