DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Brésil : une favela rasée non loin du stade Maracana

Vous lisez:

Brésil : une favela rasée non loin du stade Maracana

Taille du texte Aa Aa

Evacuation par la force, au Brésil, d’un squat, situé à quelques kilomètres seulement du mythique stade Maracana.

5000 personnes avaient élu domicile sur ce terrain vague depuis la fin mars, tentant d’y construire des logements de fortune.

Le propriétaire, un opérateur téléphonique, a saisi la justice pour les déloger. Des dizaines de jeunes ont tenté de résister aux 1600 policiers qui avaient cerné les lieux au petit matin.

“Ils ont tout détruit en faisant évacuer les gens. Dieu merci, mon fils était avec moi, nous n’avons rien eu mais je ne sais pas ce qu’il en est pour les autres”, indique Sandro Sousa, l’un des squatter. “Pourquoi vit-on ici ? Parce que nous avons perdu notre maison dans les inondations, et on essaye juste de retrouver un toit ou quelque chose qui y ressemble, parce qu’on ne peut pas continuer à vivre chez les autres”, ajoute-t-il.

La plupart d’entre eux ont quitté d’autres favelas pour recommencer à zéro, le prix des loyers étant devenu exorbitant à Rio à deux mois du coup d’envoi du Mondial.

Un tiers de la population de la ville vit dans une favela.

Les affrontements ont fait 19 blessés.