DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Financer ses études : un casse-tête !


learning world

Financer ses études : un casse-tête !

En partenariat avec

Qui doit payer la note des études universitaires ? Les États, les familles ou les étudiants eux-mêmes ? Cette semaine, nous explorons les options qui s’offrent aux jeunes pour subvenir à leurs besoins le temps de leur parcours dans l’enseignement supérieur.

France : une étudiante en thèse mise sur le crowdfunding

Demander à de parfaits inconnus de participer au financement de vos études, c’est la démarche un peu étrange choisie par Olga Turcan. Etudiante moldave à Strasbourg, la jeune femme devait il y a un an quitter son petit boulot pour se consacrer entièrement à la rédaction de sa thèse sur la place de la langue française en Moldavie. Mais toutes ses demandes de bourses ayant été rejettées, il lui fallait trouver près de 4000 euros pour achever son cursus. Un ami d’Olga lui a proposé de se lancer dans le crowdfunding pour collecter des dons. Le résultat a dépassé leurs espérances. Olga a reçu près de 5000 euros de la part de contributeurs anonymes et des centaines de messages de soutien.

Le budget d’Erasmus remis en cause en Espagne

Le programme Erasmus est aujourd’hui un pilier de l’enseignement supérieur en Europe, mais la crise économique a poussé des gouvernements à prendre des mesures d‘économie, notamment Madrid. Le budget alloué par le gouvernement espagnol aux bourses des étudiants partant à l‘étranger a ainsi chuté de 71 % depuis trois ans. Ce qui n’est pas sans conséquence pour les étudiants participants. Nous avons rencontré Ariel en dernière année d’Histoire de l’art qui a dû renoncer à partir à Lisbonne faute de bourse suffisante. Même constat du côté de l’Université autonome de Madrid dont le taux de mobilité sortante a reculé de près de 30 % en deux ans. Cette baisse inquiète, notamment Emilio García Prieto qui a fait partie de la commission de l’enseignement supérieur ayant approuvé le programme Erasmus en 1987. Il estime que le contexte économique actuel prive les étudiants espagnols de bien plus que d’une expérience à l‘étranger : ils ratent l’occasion d’acquérir des compétences essentielles à leur insertion professionnelle.

Dédale d’aides fédérales aux Etats-Unis

Pour des millions d’Américains, les études supérieures représentent un fardeau financier : elles sont aujourd’hui cinq fois plus chères qu’il y a trente ans. Dans ce contexte, comment les jeunes font-ils pour financer leurs études ? Des aides existent, mais il est parfois difficile de s’y retrouver. La Chambre de commerce du Texas par exemple les accompagne dans leurs démarches. Le Département américain de l’Education consacre chaque année, environ 150 milliards de dollars pour les aides aux futurs diplômés. Ainsi, une grande majorité d’entre eux font une demande gratuite de bourse fédérale pour étudier dans le public ou le privé. Reste que près d’un million d‘étudiants qui auraient droit à une aide ne se lancent pas dans les formalités et se débrouillent, par exemple en contractant un prêt. Une démarche très répandue : ils sont quarante millions à avoir emprunté en moyenne, près de trente mille dollars chacun.

Learning World Facebook

Learning World Twitter

Le choix de la rédaction

Prochain article

learning world

Hygiène et santé au cœur de l'éducation