DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Jane Fonda: la militante pacifiste, au Fringe d'Edimbourg


le mag

Jane Fonda: la militante pacifiste, au Fringe d'Edimbourg

En partenariat avec

La photo est célèbre et a heurté bon nombre d’Américains dans les années 70. En pleine guerre du Viêt Nam, Jane Fonda, militante pacifiste, politiquement très engagée, apparaît tout sourire aux côtés des troupes ennemies, assise sur un canon anti-aérien. Elle dénonce alors avec véhémence la politique américaine au Viêt Nam, qualifiant les leaders militaires de criminels de guerre.

Une pièce de thêatre racontant la vérité cachée derrière ce cliché sera présentée cet été au Fringe Festival à Edimbourg.

“Le procès de Jane Fonda”, mise en scène par Terry Jastrow, raconte la rencontre houleuse entre l’actrice et des vétérans du Viêt Nam à la fin des années 80, où elle s’excuse du mal causé par ses prises de position.

“Je l’ai rencontrée dans ma maison à Los Angeles”, raconte Terry Jastrow. “Pendant plus d’une heure, elle a tenté de me convaincre d’abandonner ce projet. Mais malgré tout le respect que j’ai pour elle, l’immense respect que j’ai pour elle, j’ai senti qu’il fallait raconter cette histoire si importante. J’ai fini par la convaincre. “

Le rôle de Jane Fonda est tenu dans cette pièce par Anne Archer, l’actrice nominée aux Oscars, elle-même très impliquée politiquement.

“J’admire et je comprends son courage”, reconnaît Anne Archer, elle-même militante, “on peut faire des erreurs, elle l’a d’ailleurs admis. Je n’aurais peut-être pas pris les mêmes positions qu’elle car je suis quelqu’un de très différente, peut-être plus détendue. Elle s’implique énormément quand elle défend une cause. Je me suis imprégnée de tout cela pour jouer ce personnage”.

La pièce “Le procès de Jane Fonda”, avec Anne Archer dans le rôle principal, sera présentée cet été au festival The Fringe d’Edimbourg.

Prochain article

le mag

Pop-Rock : les brèves