DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ukraine : situation explosive dans l'est russophone

Vous lisez:

Ukraine : situation explosive dans l'est russophone

Taille du texte Aa Aa

Slaviansk n’est pas un cas isolé. Comme ici à Donetsk, chef lieu de la région du même nom, le drapeau russe ou celui d’une “république autoproclamée de Donestk” remplace désormais les couleurs ukrainiennes sur les bâtiments officiels.

Les autorités loyales à Kiev s’avouent dépassées dans les principales villes de l’est russophone. A Donetsk, Kramatorsk, Louhansk. Mais aussi à Marioupol, où des militants pro-Moscou se sont emparés de l’hôtel de ville ce dimanche.

Malgré la pluie, les manifestations de soutien fleurissent devant les sites occupés. “Je suis ici pour mes petits-enfants, pour lutter contre le fascisme,” explique Larysa Zayets, une retraitée de Donestk. “Nous voulons la paix dans la région de Donetsk. Nous manifestons contre le fascisme et contre le deux poids deux mesures,” renchérit Olha, qui refuse de donner son nom de famille.

La situation est explosive également à Louhansk, cette grande ville industrielle où les pro-russes occupent le siège du SBU, les forces de sécurité ukrainiennes, depuis maintenant une semaine et appellent la population à se mobiliser contre le fascisme de Kiev.