DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Ouverture du procès de proches de Kadhafi en Libye


Libye

Ouverture du procès de proches de Kadhafi en Libye

La photo de ces prévenus fait écho à celle de l’ancien pouvoir à Tripoli.

Cette audience a été immédiatement ajournée au 27 avril en raison de l’absence de plusieurs accusés, dont les fils de l’ex-dirigeant, Seif al-Islam et Saadi Kadhafi.

37 proches de feu le colonel sont jugés pour leur rôle dans la répression meurtrière de la révolte de 2011.

Détenu par des ex-rebelles à Zenten, Seif al-Islam n’a donc pas comparu, les autorités judiciaires estimant que les conditions de sécurité ne permettent pas son transfert dans la capitale libyenne. Le tribunal a toutefois décidé de permettre sa comparution par vidéoconférence.

Abdallah al-Senoussi, l’ex-chef des renseignements de Mouammar Kadhafi, et son dernier Premier ministre, Baghdadi al-Mahmoudi, étaient en revanche dans le box des accusés.

Une dizaine de chefs d’accusation ont été retenus contre les détenus notamment ceux d’assassinats, de pillages et de corruption et d’actes portants atteinte à l’union nationale.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Les drapeaux russes fleurissent sur les commissariats de l'est de l'Ukraine