DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Scènes de guerre civile dans l'Est de l'Ukraine


Ukraine

Scènes de guerre civile dans l'Est de l'Ukraine

Des hommes armés, portant souvent des uniformes sans insignes, se sont emparés des locaux de la police et des services de sécurité (SBU) à Slaviansk. Difficile de connaître le nombre exact de victimes. L’administration régionale évoque un mort et neuf blessés. Des voitures civiles portent des impacts de balles.

Les assaillants tiennent notamment l’un des ponts qui délimite cette localité de 100 000 habitants.

Des violences similaires ont eu lieu à Marioupol, Kharkiv, Donetsk ou encore ici à Makiivka, où les pro-russes se sont emparées de la mairie. Ils ont même déclaré avoir un nouveau maire, pour la plus grande satisfaction de ce manifestant…

“L’Ukraine a été indépendante pendant 23 ans, mais quelle indépendance ? Je n’ai jamais vu un tel chaos. Certains vivent dans le luxe, d’autres souffrent de la pauvreté.”

Ce regain de tension à l’Est fait craindre une intervention de Moscou, qui a massé jusqu‘à 40 000 hommes à la frontière. Le président russe, Vladimir Poutine, a de défendre “à tout prix” ses ressortissants dans l’ex-URSS.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Chili : Le combat contre les flammes se poursuit à Valparaíso