DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Ukraine : Londres veut durcir le ton face à Moscou


Le bureau de Bruxelles

Ukraine : Londres veut durcir le ton face à Moscou

Que faire face à l’aggravation de la crise dans l’est de l’Ukraine ? Les chefs de la diplomatie des 28 en parlent à Luxembourg. L’Europe est-elle certaine que la Russie a orchestré les troubles du weekend ? La réponse imagée du ministre néerlandais Frans Timmermans: “Le problème semble vraiment très similaire à ce qui s’est passé en Crimée. S’il ressemble à un cheval et qu’il marche comme un cheval, c’est généralement qu’il s’agit d’un cheval et non pas d’un zèbre. “

Pour Londres, pas d’hésitation, il faut durcir le ton face à Moscou. Les événements de ces derniers jours constituent une “escalade dangereuse” de la crise en Ukraine. “Des sanctions doivent être la réponse au comportement de la Russie souligne William Hague, le chef de la diplomatie britannique. Nous devrons bien sûr nous mettre d’accord tous ensemble pour décider jusqu’où aller.”

Ces discussions interviennent trois jours avant des négociations prévues entre les États-Unis , l’Union européenne, l’Ukraine et la Russie à Genève .

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Le bureau de Bruxelles

La Russie sanctionnée par le Conseil de l'Europe