DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Amputée après les attentats de Boston : "je veux juste être normale"


Etats-Unis

Amputée après les attentats de Boston : "je veux juste être normale"

Boston rend hommage aux victimes des attentats du 15 avril, lors de son marathon, il y a un an jour pour jour. Trois personnes ont perdu la vie et 264 autres ont été blessées, quand deux bombes artisanales cachées dans des sacs à dos, posées à même le sol, ont explosé.

Une douzaine de personnes ont dû être amputées, comme Roseann qui désire retrouver une vie normale. “Je pense qu’on ne sait pas ce dont on est capable jusqu‘à ce qu’on y soit forcé. La plupart des gens veulent revenir à une situation normale. Et je pense que c’est ce que je veux faire. Je sais que ça fait peut-être un peu cliché mais je veux juste être normale. Je veux être comme j‘étais avant le 15 avril.”

“J’ai appris que j‘étais plus forte et que j’avais plus de résilience que je n’aurais pu l’imaginer”, souligne de son coté Heather, une autre victime, amputée elle aussi.

Les bombes avaient été placées près de la ligne d’arrivée du célèbre marathon courue par 23.000 personnes. Rapidement, deux hommes sont soupçonnés d’avoir commis les attentats, les frères Tsarnaev, d’origine tchétchène. L’aîné meurt après une course-poursuite avec la police. Son frère Djokhar, âgé aujourd’hui de 20 ans, est arrêté quelques heures plus tard. Son procès devrait débuter le 3 novembre.

Avec AFP et AP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

La Turquie convoque la direction de Twitter