DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La Russie exporte le terrorisme vers l'Ukraine, dixit Iatseniouk


Ukraine

La Russie exporte le terrorisme vers l'Ukraine, dixit Iatseniouk

Le Premier ministre ukrainien accuse la Russie de vouloir construire “un nouveau mur de Berlin” et “d’exporter le terrorisme vers l’Ukraine”. Arseni Iatseniouk s’exprimait ce mercredi, à la veille d’une réunion quadripartite à Genève avec, notamment, la Russie et l’Ukraine.

“Si je comprends bien, la Fédération de Russie a un nouveau produit à exporter, a ironisé Iatseniouk. En plus de l’exportation de pétrole et de gaz, la Russie a commencé à exporter le terrorisme en Ukraine. Le gouvernement russe doit immédiatement retirer ses groupes de reconnaissance et de sabotage, condamner les terroristes et exiger d’eux qu’ils se retirent des bâtiments (qu’ils occupent).”

Par la voix de son ministre des Affaires étrangères qui était au Vietnam ce mercredi, la Russie a jugé que Kiev devait écouter le peuple ukrainien et éviter de recourir à la force.

“Nous allons apaiser la situation, a déclaré Serguei Lavrov. Nous le ferons pour que le gouvernement à Kiev voie avec respect les avis et les demandes des citoyens ukrainiens qui vivent dans le sud-est, qu’il rejoigne sans délai la table des négociations afin de calmer la situation et de ne pas l’enflammer en ayant recours aux services de sécurité, particulièrement l’armée, ce que la loi ukrainienne interdit explicitement.”

Sauf coup de théâtre, Serguei Lavrov rencontrera à Genève pour la première fois son homologue ukrainien Andrij Dechtchitsia.

En cas d‘échec de la réunion quadripartite, les Etats-Unis ont menacé de prendre de nouvelles sanctions contre Moscou.

Avec AFP et Reuters

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Algérie : une élection présidentielle jouée d'avance