DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Russie : le PIB se contracte de 0,5% au premier trimestre 2014

Vous lisez:

Russie : le PIB se contracte de 0,5% au premier trimestre 2014

Taille du texte Aa Aa

Les chiffres concernant l‘économie russe ne sont pas bons et ils vont certainement jouer un rôle dans la façon dont le Kremlin va dérouler sa partition dans le conflit en Ukraine.

On a appris mercredi après-midi que l’activité économique s’est contractée en Russie au premier trimestre 2014 par rapport au trimestre précédent : l‘évolution du PIB affichant -0,5%.
La situation de l‘économie russe qui a fortement ralenti ces dernières années s’est aggravée nettement en raison de la confrontation avec les occidentaux qui a suivi l’annexion de la Crimée.

A la Douma, le ministre de l‘économie Alexei Oulioukaev a expliqué mercredi que, “aux facteurs internes, se sont ajoutées des incertitudes sur les marchés de changes et financiers; d’importantes fuites de capitaux et les réticences des investisseurs à prendre des décisions au vu de la situation internationale qui s’est détériorée ces deux derniers mois”, a souligné le ministre russe de l‘économie.

Le FMI et le gouvernement russe ont tous deux récemment abaissé leur première prévision de croissance pour 2014. : Moscou anticipe entre 0,5 et 1,1% de croissance après une prévision de 2,5% en janvier.

La contraction de 0,5% de l‘économie sur les trois premiers mois de cette année n’augure rien de bon. Tout comme les 63 milliards de dollars de capitaux ayant quitté la Russie au premier trimestre soit autant que les fuites de capitaux constatées durant toute l’année 2013.

Et les menaces de sanctions économiques plus sévères agitées par les occidentaux ne vont rien arranger.