DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Deuil national en Colombie en hommage au géant disparu Gabriel Garcia Marquez

Vous lisez:

Deuil national en Colombie en hommage au géant disparu Gabriel Garcia Marquez

Taille du texte Aa Aa

Le président Juan Manuel Santos l’a annoncé hier pour trois jours après avoir confirmé le décès du Prix Nobel de Littérature à son domicile de Mexico à l‘âge de 87 ans. Gabriel Garcia Marquez est mort des suites d’une pneumonie. Il sera “incinéré en privé” au Mexique selon sa famille.

« Mille ans de solitude et de tristesse pour la mort du plus grand Colombien de tous les temps », message posté par le président colombien Juan Manuel Santos sur son compte Twitter, en référence à "Cent ans de solitude", le chef d’œuvre de Gabriel García Marquez

“Gabo” est considéré comme l’un des plus grands écrivains de l’histoire de la littérature en langue espagnole. Son style du “réalisme magique combinant la joie, la douleur, la poésie et le conflit avait trouvé son paroxysme dans “Cent Ans de solitude” et “L’Amour au temps du choléra”.

L‘écrivain péruvien Mario Vargas Llosa, autre prix Nobel latino-américain a assuré que “ses romans vont lui survivre et continuer de gagner des lecteurs partout”. Il a salué “la mémoire d’un grand écrivain qui a servi le prestige de la littérature en langue espagnole”.

Installé au Mexique depuis 1961, Gabriel Garcia Marquez vivait depuis plusieurs années retiré de la vie publique et il savourait de nombreux voyages entre Cartagène, La Havane et Barcelone.

Sa dernière apparition remontait au 6 mars dernier pour son anniversaire où il avait reçu des journalistes venus lui rendre visite.