DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le Qatar se rabiboche avec ses partenaires du Golfe


Qatar

Le Qatar se rabiboche avec ses partenaires du Golfe

L’humeur est à la réconciliation dans le Golfe. Après un épisode très orageux entre les membres du Conseil de Coopération du Golfe, à savoir le Qatar d’un côté et l’Arabie saoudite, les Emirats arabes unis et le Bahreïn de l’autre, un accord de bonnes intentions a été trouvé.

Ses partenaires reprochaient au Qatar son soutien aux islamistes.

François Chignac, à Dubaï :
“Ici à Dubaï, la presse titre sur l’accord, détaillant les coulisses des pourparlers sans en donner les tenants et aboutissants. C’est pourtant les questions qu’il faut désormais se poser, car si elles se disputent parfois le leadership, les monarchies du Golfe ne pouvaient pas rester trop longtemps désunies, car les crises sont ici légion. Il y a notamment la Syrie et sa cohorte de réfugiés qui déstabilisent les pays voisins et l‘émergence de l’Iran, dont l’influence régionale inquiète les pays sunnites. L’Iran qui aurait pu jouer des discordes régionales pour avancer ses pions”.

Le soutien plus ou moins explicite du Qatar aux Frères musulmans, en Egypte, pose par exemple problème et les monarchies du Golfe n’ont aucun intérêt à ce que la région ne soit déstabilisée.

La balle est désormais dans le camp de Doha… Notre correspondante sur place, Maha Barada :

Potentiellement, cet accord met fin à la dispute mais va t-il conduire à une vraie concordance de points de vue sur des sujets très importants dans cette région ? Les observateurs se demandent si le Qatar est réellement prêt à changer sa politique de soutien des Frères musulmans comme le demandent le Bahreïn, l’Arabie Saoudite et les Emirats ? Cet accord va t-il réellement le permettre ?

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Kosovo : vers la création d'une cour internationale