DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Quatre nouvelles arrestations dans l'enquête sur le naufrage du ferry sud-coréen

Vous lisez:

Quatre nouvelles arrestations dans l'enquête sur le naufrage du ferry sud-coréen

Taille du texte Aa Aa

Au fur et à mesure que les enquêteurs progressent et s’intéressent aux centaines de SMS envoyés par les passagers du bateau, il apparaît de plus en plus que l‘équipage a été clairement défaillant, et même, selon le commentaire de la présidente sud-coréenne elle-même, criminel :

“La conduite du commandant et de certains membres d‘équipage est impardonnable, a déclaré Park Geun-Hye, et ressemble à un acte de meurtre qui ne peut pas être toléré. Après l’accident, (…) après avoir dit aux passagers de rester où ils étaient, ils sont partis et se sont échappés les premiers. Cela dépasse complètement l’imagination, d’un point de vue légal et moral”.

Les passagers auraient ainsi reçu la consigne de ne pas bouger, pendant plus de quarante minutes, alors que le ferry commencait à pencher. Impossible pour eux ensuite d’en sortir.

Sept membres d‘équipage, dont le commandant, ont été arrêtés.

Après le choc initial, les échanges entre les autorités maritimes au sol et le Sewol mettent en évidence un équipage paniqué et incapable de prendre une décision.

Le dernier bilan fait état de 64 morts et de 238 disparus.